Arbitrage

REGLEMENT

Reglement cda 13 2017 2018Reglement cda 13 2017 2018

 

REGLEMENT ARBITRAGE

 

 

DEPARTEMENTAL

 

SAISON 2017/2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction

 

 

Etabli dans le prolongement et en conformité avec la réglementation nationale et régionale de l'arbitrage, le présent règlement a pour but d'harmoniser, au sein du département des Bouches du Rhône, les critères de fonctionnement de l'arbitrage, de la formation initiale des arbitres à leur intervention au cours des compétitions.

 

Approuvé par la Commission Régionale d'Arbitrage (CRA), ce règlement définit également les missions de la Commission Départementale d'Arbitrage (CDA).

 

Il sera annuellement soumis à l’approbation des membres du bureau du Comité Départementale des Bouches du Rhône et s'applique à toute personne licenciée dans la Ligue d'Escrime de Provence, quel que soit son statut.

 

Toute difficulté d'appréciation des dispositions de ce règlement relève de la compétence du Président du comité départemental et du responsable de la Commission Départementale d’Arbitrage.

 

Dans tout ce qui suit, le terme "saison" ou "saison sportive" désigne la période de l'année courant du 1er septembre de l'année 2017 au 31 août de l'année 2018.

 

I.La Commission Départementale d'Arbitrage

A.Missions

Son action est conduite par les valeurs fondamentales de l'arbitrage telles que définies par la charte de l'arbitrage et qui sont :

  • La connaissance du règlement

  • L'honneur

  • Le contrôle de soi

  • Le respect

  • La tolérance

  • L'entraide

 

Garante de la cohérence de l'arbitrage dans des Bouches du Rhône, la CDA voit ses attributions fixées comme suit :

  • La formation initiale et continue des arbitres

  • L'élaboration du calendrier des évaluations pratiques

  • La délivrance des diplômes d'arbitre départemental

  • Le suivi de l'activité des arbitres et l'établissement annuel de la liste des arbitres en activité

  • La diffusion de toute information relative à l'arbitrage

 

Plus généralement, la CDA connaît toute question relative à l'arbitrage dans des Bouches du Rhône et peut être saisie de toute demande touchant à ce domaine par les instances dirigeantes du comité départemental des Bouches du Rhône, le Président du comité, le représentant de la CDA ou directement par les responsables de clubs ou les Maîtres d'armes.

B.Attributions spécifiques du Responsable de la CDA

Le Responsable de la CDA anime et coordonne l'action de la commission dont il rend compte régulièrement au Président du comité des Bouches du Rhône.

 

Interlocuteur direct de la CRA, il est le garant de la mise en œuvre du présent règlement et veille à son strict respect.

 

Il peut saisir le Président du comité départemental des Bouches du Rhône de toute difficulté touchant la CDA

 

A une date qu'il détermine, le Responsable de la CDA organise, à la fin de chaque saison sportive, avant la réunion du Comité Directeur des Bouches du Rhône et avant la réunion de la CRA, une réunion de l'ensemble des membres de la C.D.A. afin de :

  • Dresser un bilan de l'activité de la CDA au cours de la saison écoulée

  • Arrêter la liste des candidats déclarés admis aux examens d'arbitre départemental

  • Arrêter la liste des arbitres en activité pour la saison à venir en procédant aux ajouts ou retraits nécessaires conformément aux prescriptions du paragraphe IV-B

  • Définir, au vu du bilan dressé, les actions de la CDA pour la saison à venir

  • Proposer au Président du comité départemental, d'éventuelles modifications du présent règlement, ces propositions devant être préalablement soumises au vote des membres de la CDA. présents et acceptées à la majorité simple pour être transmises au Président du comité départemental.

 

Le Responsable de la C.D.A. peut soumettre au vote toute question qu'il estimerait nécessaire de trancher selon ce mode de décision.

 

A l'issue de cette réunion annuelle ordinaire, le Responsable de la CDA établit un compte-rendu écrit qu'il adressera au Président du comité départemental, à charge pour lui de l'inscrire dans l'ordre du jour de la réunion du Comité Directeur.

 

Ce compte-rendu, qui sera également diffusé par le Responsable de la CDA à tous les membres de la commission, relatera obligatoirement les propositions soumises au vote et le résultat de ce vote. Une proposition non approuvée par les membres de la C.D.A ne peut faire l'objet que d'une information auprès du Comité Directeur.

 

Aucun vote ne peut avoir lieu sans que le quorum de la moitié au moins des membres de la CDA ne soit atteint. Un membre de la CDA, valablement excusé, peut donner un seul et unique pouvoir à un autre membre pour voter en son nom.

 

Au cours d'un vote et en cas d'égalité des voix, la voix du Responsable de la CDA est prépondérante.

 

C.Constitution nominative

Les membres de la CDA ont un mandat de un an sauf démission intervenant au cours de cette période.

 

Ils s'engagent à s'investir pleinement dans l'accomplissement de leurs fonctions respectives et à s'acquitter de leurs tâches dans l'intérêt constant de l'arbitrage de l'escrime dans des Bouches du Rhône et de la Ligue de Provence.

 

Responsable : Maitre LEGROS Michael

Un membre élu du Comité Directeur :

Un arbitre par arme :

Fleuret – A pourvoir

Epée – A pourvoir

Sabre – A pourvoir

 

Un référent par arme :

Fleuret – A pourvoir

Epée – Maitre LEGROS Michael

Sabre – A pourvoir

 

 

Des évaluateurs accrédités pour examiner lors des épreuves pratiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

II.Le diplôme d'arbitre départemental

A.Conditions de présentation

Pour être présenté à l'examen d'arbitre départemental, le candidat doit satisfaire les conditions suivantes :

  • Etre licencié à la FFE

  • Etre au minimum de la catégorie M13 2ème Année (2005) pour entrer en formation, il sera Titulaire du diplôme en catégorie M15 1ère Année.

  • Etre titulaire du blason vert, seule la présentation obligatoire du livret ou du diplôme correspondant lors de la Journée Nationale de l'Arbitrage pouvant en attester

  • Etre présenté ou se présenter le Mercredi précédent la date fixée de la Journée Nationale de l'Arbitrage auprès de la CDA

B.L'examen d'arbitre départemental

L'examen d'arbitre départemental comporte une épreuve théorique et une épreuve pratique. Le candidat ne pourra prétendre à la délivrance de ce diplôme sans avoir satisfait à ces deux épreuves.

 

L'examen à l'arbitrage départemental peut être passé dans les trois armes, sous réserve de respecter les conditions de présentation pour chaque arme.

1.L'épreuve théorique : le questionnaire à choix multiple (Q.C.M.)

Les Q.C.M. comprennent une partie commune aux trois armes et une partie spécifique au fleuret, à l'épée ou au sabre.

 

Chaque question ne reçoit qu'une seule réponse possible.

 

Pour l'arbitrage départemental, les candidats doivent, en 20 minutes, répondre à un total de 20 questions réparties comme suit :

  • 12 questions communes aux trois armes

  • 8 questions spécifiques à chaque arme

 

L'épreuve théorique se déroule uniquement lors des Journées Nationales de l'Arbitrage. Lorsqu'il existe un règlement de CDA., il ne peut être dérogé à cette règle.

 

Les candidats obtenant une note supérieure ou égale à 15/20 seront déclarés admis et ceux obtenant une note inférieure ou égale à 13/20 seront déclarés ajournés.

 

Les candidats obtenant la note de 13 ou 14/20 seront autorisés à commencer leur cursus de formation mais devront réussir l'épreuve théorique dans les deux saisons suivant leur début de formation. Dans le cas contraire, ils seront ajournés et devront repasser l'intégralité des épreuves.

 

La validité du Q.C.M. est acquise pour deux saisons sportives consécutives.

2.L'épreuve pratique

Sous forme de stage 1 ou 2 jours Cursus de formation, évaluation sur la progression de l’élève sera pris en compte positive sur 2 compétition, le stage n’est pas rémunéré

L'épreuve pratique consiste en des évaluations en contrôle continu au cours de mise en situation pratique. Le candidat ne peut se prévaloir d'une évaluation passée dans une ligue extérieure.

 

 

Pour que l'épreuve pratique soit acquise, le candidat devra être déclaré apte à l’issue des évaluations.

 

Les évaluations, faites sur les catégories M9 à M17, peuvent se dérouler soit au cours d'une compétition départementale, soit au cours d’une animation ou au cours d’un entrainement départementale.

 

Les évaluations s’effectueront comme suit aux 3 armes :

 

Seuls les maîtres d'armes, les éducateurs, arbitres régionaux et arbitres nationaux dans l'arme considérée sont habilités à évaluer un candidat à l'arbitrage départemental. Cependant, le Maître d'armes du candidat ne peut procéder à son évaluation.

 

Cette évaluation pratique est effectuée suivant les critères mentionnés sur la fiche figurant en annexe, afin d'assurer l'uniformité de l'épreuve pratique pour l'arbitrage départemental.

 

Une évaluation qui ne serait pas réalisée selon les critères et le barème définis par cette fiche ne sera pas prise en compte, quel que soit le résultat. Ainsi, dans cette hypothèse indépendante de la volonté du candidat, ce dernier pourra se présenter lors des compétitions restantes de la saison en cours.

 

A l'issue de chaque évaluation, cette fiche sera envoyée par l'évaluateur au représentant de la CDA soit au référent d’arme dans la semaine qui suit l’évaluation. Ce dernier fera suivre le résultat de l’évaluation au Maitre D’armes concerné

 

3.La délivrance du diplôme d'arbitre départemental

Le candidat se verra décerner le diplôme d'arbitre départemental s'il a subi avec succès les épreuves théoriques et pratiques et pourra arbitrer les compétitions de son niveau.

 

 

III.Activité arbitrale

A.Niveau et compétence des arbitres

Un arbitre diplômé dans une ou plusieurs armes ou en formation dans une arme ne peut officier en compétition que sur les épreuves organisées dans cette ou ces armes et correspondant à son niveau de compétence.

1.Arbitres départementaux

 

Ils arbitrent les épreuves départementales.

 

Ils peuvent arbitrer les épreuves régionales sous réserve :

  • D'être au minimum de la catégorie d'âge de la compétition

  • De l'accord préalable du référent d'arme sollicité par le maître d'armes concerné. Après avoir statué sur la demande, le référent communiquera sa décision au Maître d'armes ainsi qu'à l'organisateur de la compétition. L'engagement en ligne sur le site de la FFE pourra être effectué avec le nom du Maître d'armes. En cas de rejet de la demande, le Maître d'armes devra arbitrer au cours de la compétition sauf à trouver un arbitre remplaçant.

B.Les arbitres en activité

Une liste des arbitres en activité est établie à chaque début de saison par la CDA et sera transmise à la CRA.

1.Critères d'inscription sur la liste

Pour être considérés comme arbitre en activité et être inscrits sur la liste, les arbitres doivent, dans la saison, arbitrer au moins :

  • Deux compétitions, quel que soit le niveau, lorsqu'ils sont arbitres départementaux

C.Indemnités et frais

L'arbitre perçoit une indemnité correspondant à son niveau de compétence. Cette indemnité est à la charge de l'organisateur de la compétition.

 

Tout arbitre doit pouvoir justifier auprès de l'organisateur d'une compétition de son diplôme par présentation de sa carte d'arbitre ou de sa licence fédérale. S'il ne peut présenter aucun de ces documents, la mention figurant sur le site internet de la FFE fera foi et l'organisateur s'y référera pour indemniser l'arbitre.

 

Les organisateurs ne peuvent en aucun cas déroger au barème indemnitaire fixé ci-après.

 

A la journée :

- Arbitres internationaux 70 €

- Arbitres nationaux et formation internationale 55 €

- Arbitres régionaux et formation nationale 45 €

- Arbitres départementaux et formation régionale 35 €

- Arbitres en formation départementale 30 €

 

Tout arbitre est tenu de rester à disposition du club organisateur jusqu'à la fin de l’arme arbitrée.

 

Le CD13 participera aux frais d’arbitrage après retour du document complété

 

IV.Règlement des compétitions

Le présent règlement départemental validé par la CRA, est applicable à toute compétition d'escrime organisée dans les Bouches du Rhône, quelle que soit la catégorie des tireurs pour les compétitions de niveau départemental.

 

Si une problématique ne pouvait être résolue par la mise en œuvre de ce règlement, la réglementation régionale trouverait à s'appliquer.

 

Tout litige ne pouvant être solutionné par le présent règlement ou le règlement de la CNA et survenant au cours d'une compétition sera tranché :

  • Pour les questions d'ordre technique : par le Directoire Technique dans le cadre des attributions qu'il tient des articles O.56 à O.58 du règlement pour les épreuves de la FIE.

  • Pour les autres questions : par le Président du comité départemental ou son représentant

A.Quotas d'arbitres

Pour toutes les compétitions individuelles des catégories poussins à vétérans, les clubs engageant QUATRE tireurs dans une même arme, hommes et dames confondus, doivent obligatoirement présenter un arbitre dès la première épreuve de la journée où ils ont inscrit des tireurs, à partir de HUIT tireurs, deux arbitres sont conseillés.

 

Pour les épreuves par équipe, les clubs engageant UNE équipe ou plus doivent obligatoirement présenter un arbitre.

Pour toutes les épreuves, le ou les arbitres, inscrits en même temps que les tireurs, doivent figurer sur la liste des arbitres en activité et posséder le diplôme nécessaire à l'arbitrage de l'épreuve considérée.

 

Si un club ne satisfait pas à cette exigence, il ne pourra prétendre à l'engagement de plus de 3 tireurs dans la compétition pour les épreuves individuelles ou, pour les épreuves par équipes, à l'engagement de son ou ses équipes.

L'arbitre de club ne devra pas être tireur le jour de la compétition sauf dans la catégorie vétéran. Un arbitre défaillant ne pourra être remplacé par un tireur régulièrement engagé.

 

Un club (pour les animations et compétitions), ne pouvant respecter son obligation de présenter un arbitre, peut solliciter un autre club du département pour y pourvoir.

 

B.Rôle du référent d'arme et de l’évaluateur

1.Préalablement aux animations et compétitions

Préalablement aux animations et compétitions départementales, le référent peut convoquer un ou plusieurs arbitres en plus de ceux inscrits en ligne pour s'assurer d'un nombre suffisant d'arbitres possédant les qualifications requises.

Le référent peut également être sollicité par l'organisateur d'une compétition pour convoquer un ou plusieurs arbitres. Dans ce cas, le ou les arbitres seront indemnisés à hauteur de leur diplôme et défrayés au titre de leur déplacement selon le barème du comité départemental (0,30€ du km) par l'organisateur.

 

 

 

 

 

2.Au cours des compétitions

 

Tout au long de la compétition, il lui appartient :

  • D'observer les arbitres et, le cas échéant, de leur commenter leur prestation

  • De signaler au directoire technique les arbitres qu'il convient de conserver au fur et à mesure du déroulement de l'épreuve

  • D'évaluer les arbitres en formation départementale lors des compétitions servant de support aux évaluations

  • D'établir un compte-rendu de l'activité des arbitres.

 

Le référent d'arme peut déléguer, pour le représenter au cours d'une compétition, un évaluateur accrédité. Dans cette hypothèse, l'évaluateur désigné a les mêmes prérogatives que le référent.

 

L’évaluateur procède aux évaluations pratiques des arbitres en formation départementale et remet la fiche d'évaluation au référent.

3.A l'issue des animations et compétitions

Le référent collectera les fiches d'évaluation et les transmettra au responsable de la CDA.

 

En cas de difficultés de tout ordre rencontrées au cours de la compétition, il pourra adresser un rapport au Président de la CDA qui le transmettra ensuite pour attribution au Président du comité départemental et, pour information, au Président du club concerné.

 

C.Les organisateurs de compétitions

Les organisateurs de compétitions s'engagent à mettre en œuvre les dispositions de ce règlement.

 

Ils prendront à leur charge la restauration des arbitres lors des animations et compétitions.

 

Dans le cas où la présence d'un membre de la CDA dans le directoire technique n'est pas prévue, il est conseillé aux organisateurs de désigner, au sein de cette instance, une personne qualifiée pour connaître des questions d'arbitrage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arbitrage Départemental

Validation de compétence

 

 

Nom : _________________________ Prénom : ______________________ Club : _______________________________

 

DATE_____________________EPREUVE ______________________ OBSERVATEUR___________________________

 

Attitude

 

Placement

Déplacement

Audible Voix

Autorité

Fait respecter le salut

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Gestuelle

 

Mise en application

Clarté

Désigner le vainqueur

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Contrôle Matériel

Vérification tenue

Contrôler arme

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Application Code

disciplinaire et Fautes

 

Sortie volontaire pour éviter la touche

Utilisation bras non armé

Tourner le dos

Gestion du Dépassement

Bousculade

Refus d’obéissance

Présentation du carton

Gérer les sorties de piste

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Analyse Phrase d’arme

 

Justesse Commandement du « halte »

Identifier les touches douteuses

Expliquer clairement la phrase d’arme

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Tenue de la feuille de

match ou poule

Lisibilité

Justesse

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10